Quels sont les différents types de douleur ?

Les douleurs sont généralement classées selon deux catégories : la douleur nociceptive et la douleur neuropathique.

La douleur nociceptive psychologue douleur chronique

La douleur nociceptive est occasionnée par une lésion d’une partie du corps, comme un muscle ou un os. Dès qu’une partie du corps est endommagée, des capteurs de la douleur (nocicepteurs) envoient des signaux de douleur au cerveau grâce aux nerfs périphériques et à la moelle épinière. On éprouve alors une douleur constante, localisée et souvent persistante ou pulsatile.

Lorsque les lésions s’avèrent être soignées, la douleur nociceptive disparaît généralement. psychologue  thérapeute douleur chronique

On parle de douleur nociceptive dans les cas suivants : coupures, brûlures, hématomes, fractures et inflammation.

La douleur neuropathique douleur chronique douleur

La douleur neuropathique est causée par une lésion ou une atteinte des nerfs. Lorsqu’on se blesse, cela peut également endommager les nerfs.  Prenons l’exemple d’un muscle écrasé, il est possible dans ce cas, que les nerfs situés au sein de ce muscle soient aussi écrasés. psychologue douleur chronique, thérapeute douleur chronique

La personne atteinte de douleur neuropathique ressent comme une sensation de brûlure, un coup de poignard ou une décharge électrique. Il est courant que l’individu ressente une douleur intense à l’effleurement. La douleur neuropathique peut persévérer plusieurs mois voire même plusieurs années après la guérison de la cause apparente. Le système nerveux est alors l’origine de la douleur.